Pourquoi être membre du MAPC ?

Adhérer au mouvement c'est donner votre voix pour soutenir la construction de la souveraineté alimentaire à Genève. C'est devenir actrice et acteur de notre système. Nous avons besoin de vous toutes et tous pour porter nos revendications et nous aider à reconstruire les filières agricoles alimentaires artisanales et locales !

Coordonnées bancaires

Versement pour :
Alternative Bank Schweiz AG
4601 Olten 1 Fächer

En faveur de :
CH6508390035520410006
Association MAPC
c/o Cultures Locales
route du Mandement 548
1238 Dardagny

Numéro de compte : 46-110-7

Motif versement : cotisation ou don
Devenir membre
Nom
Prénom
Vous êtes

agir

C'est en nous organisant ensemble que nous construirons des alternatives au système capitaliste. Pour que chacun·e puisse avoir accès à une nourriture saine et que les paysan·nes puissent vivre de leur travail, une transformation sociale est inéluctable : ensemble jusqu'à la souveraineté alimentaire !

Devenir membre
Pourquoi adhérer en tant que citoyen·ne ?

Pour devenir actrices et acteurs de notre alimentation : nous vous proposons d’adhérer au MAPC pour participer à la construction d’un système nourricier résilient à Genève.

Vous aurez ainsi, de manière régulière, accès à des informations sur les petits paysan·nes genevois·es pour mieux connaître leurs pratiques, leur succès et difficultés, en quelques mots pour se rapprocher des personnes qui produisent notre nourriture de manière saine, écologique et équitable.

Les différentes typolopogies de membres

  • Réseau professionnel
  • Visibilité auprès du grand public via le site internet
  • Lobbying: contre pouvoir
  • - Militer pour une politique cantonale sur les filières alimentaires locales
    - Développer des solutions pour la pérennité des petites structures
    - Militer pour la constitution d’un cadre légal qui favorise les initiatives

Si vous êtes déjà membre d’Uniterre pas besoin de cotisation au MAPC

boulanger, fromager, boucher, brasseur, conserveries, restaurateur, etc...


  • Réseau professionnel (logistique, formation)
  • Visibilité auprès du grand public via le site internet
  • Lobbying:
  • - Militer pour une politique cantonale sur les filières alimentaires locales
    - Développer des solutions pour la pérénnité des petites structures

200.- CHF sauf si déjà adhérant Uniterre.
  • Participer à la construction d'un système nourricier à taille humaine, juste et écologique
  • Participer activement au mouvement au sein du comité
  • Mettre ses compétences au service du mouvement
  • Mettre son réseau à disposition
  • Ambasadeur.drice.s

30.- cotisation par année ou prix libre, soutenez-nous !
  • Soutenir le mouvement
  • Donner sa voix pour la construction d’un système nourricier à taille humaine, juste et écologique
  • Recevoir des informations une fois par mois (newsletter : le saviez-vous, présentation d’une ferme, ect., diffusion des évenements). On vous explique ce qu'on fait et on vous tient informé de nos progrès

30.- cotisation par année ou prix libre, soutenez-nous !

Faire partie du MAPC c’est:

  • Construire ensemble un système nourricier a taille humaine, juste et écologique
  • Réfléchir ensemble un projet pour les filières agricoles genevoises (séances de co-construction, réflexions)
  • Participer à un événement annuel qui fédère l’ensemble de acteur·trices

Ce que tu peux faire à ton niveau :

  • te demander d’où vient ton alimentation et poser le plus souvent possible des questions (d’où ça vient ? comment est-ce produit ? est-ce que ça se cultive en Suisse ?, etc.)
  • soutenir ou rejoindre une ferme en ACP (agriculture contractuelle de proximité) qui propose des paniers de légumes bio
  • participer aux projets de magasins participatifs citoyens et paysans, comme la Fève à Meyrin (il n’y en a pas assez et on en a besoin)
  • participer et favoriser les points de ventes directes (marchés, épiceries participatives, magasin à la ferme…)
  • favoriser une alimentation biologique labellisée ou sans label mais dont tu connais la producteurice et lui fais confiance sur ses pratiques agricoles